Iannis Xenakis, compositeur - 1922-2001

Site de l'"Association des Amis de Xenakis" consacré à Iannis Xenakis, compositeur, architecte, ingénieur civil ; né le 29 mai 1922 à Braïla (Roumanie).
Inventeur du concept de masses musicales, de musique stochastique et musique symbolique par l’introduction du calcul des probabilités et de la théorie des ensembles dans la composition des musiques instrumentales, électro-acoustique et par ordinateur ; inventeur de plusieurs techniques compositionnelles constituant la "ingua franca" de l’avantgarde. Xenakis fût l'architecte du Pavillon Philips de l'Exposition Universelle de Bruxelles en 1958 ainsi que d’autres réalisations architecturales telles que le Couvent de La Tourette (1955) ; composition de Polytopes – spectacles, sons et lumières – : pour le Pavillon français, Exposition de Montréal (1967), pour le spectacle "Persepolis", montagne et ruines de Persepolis, Iran (1971), pour le "Polytope" de Cluny, Paris (1972), pour le "Polytope" de Mycènes, ruines de Mycènes, Grèce (1978), pour le "Diatope" à l’Inauguration du Centre Georges Pompidou, Paris (1978).
Fondateur (1965) et Président (1965-) du Centre d’études de Mathématique et Automatique Musicales (CEMAMu), Paris ; Associate Music Professor de l’Indiana University, Bloomington (1967-1972) et fondateur du Center for Mathematical and Automated Music (CMAM), Indiana University, Bloomington (1967-1972) ; chercheur du Centre National de la Recherche Scientifi que (CNRS), Paris (1970) ; Gresham Professor of Music, City University London (1975) ; Professeur à l’Université de Paris I-Sorbonne (1972-1989).

Anglais
Français